Une femme ne peut pas uriner pendant son orgasme aussi l'éjaculation féminine est-elle tout autre!

Il est indispensable de noter qu’une femme ne peut pas uriner pendant son orgasme à moins que le muscle pubo-coccygien soit atteint d’une lésion. Ce muscle se contracte et ferme l’urètre et c’est le même muscle qui se contacte pendant orgasme.

Le liquide déchargé est clair ou laiteux, léger, aqueux, inodore, sucré, aigre, ou amer.

La phase lutéale du cycle est la phase qui dure de 15-28ème jour. Durant cette phase, le niveau de la progestérone est élevé, favorisant ainsi une décharge du mucus cervical parfois épais, blanc parfois aqueux incolore. Chez les femmes en bonne santé, cette décharge blanche peut se reproduire d’une façon brutale durant un orgasme.

Un orgasme puissant produira une décharge (certains la nomment éjaculation) vaginale ou endocervicale (col de l’utérus) permettant ainsi de renouveler le mucus cervical et vaginal. Cette éjaculation féminine vaginale accompagne l’orgasme sexuel. L'éjaculation féminine vaginale se passe si les taux de certaines hormones (testostérone et l'œstrogène) sont élevés.

Cette éjaculation s'escorte d’une contraction utérine libérant une quantité de mucus blanc, s’adhérant au pénis et aux aines.

Les femmes après 30 ans éprouvent souvent cette éjaculation féminine vaginale pendant un orgasme puissant, et lors de l’élévation de leurs taux de progestérone aussi.