Ils sont mutiples mais au premier rang on peut citer : la routine, le manque de temps et le besoin de performance

Le manque de temps

Ainsi, il est tr s fr quent de retrouver parmi les causes de la difficult le manque de temps. Il semble qu'il n'y ait plus assez de temps durant la semaine, entre les activit s habituelles, pour vivre une sexualit satisfaisante.

On se retrouve chaque jour pris par une foule d'activit s qui consomment un pourcentage important de nos heures disponibles. Il y a bien s r le travail, mais aussi le temps consacr pour se rendre au travail, le travail ramen le soir la maison, les pr parations des repas, les courses, l'entretien m nager (lavage, repassage, m nage), l'entretien ext rieur, les heures de sommeil, les heures de d tente (loisirs, sports, t l vision, lectures), s'occuper des enfants, et toutes les autres t ches reli es notre quotidien.

Souvent, dans tout cela, il ne reste plus beaucoup de temps pour l'intimit du couple. Comme il n'y a plus de temps, les relations sexuelles risquent de devenir de moins en moins fr quentes et de moins en moins satisfaisantes. Le couple peut alors avoir l'impression de s' loigner et de se perdre. Quelques fois, il peut tre tr s difficile de briser cet engrenage et de r introduire des moments consacr s l'intimit du couple.

On ne se rend pas toujours compte de l'importance de r server du temps pour l'intimit du couple. En fait, ce n'est pas toujours que l'on manque de temps pour le couple, mais plut t que toutes les autres activit s passent avant et, qu' la fin, il ne reste plus de temps. Souvent, un simple ajustement de l'horaire hebdomadaire permet de r cup rer du temps pour le couple. L'important est d'en arriver pour le couple tablir ce dont il a r ellement besoin en terme de temps pour l'intimit par rapport aux autres activit .

La routine

Un autre l ment que l'on retrouve fr quemment impliqu dans les difficult s sexuelles est la routine. Ainsi, on remarque qu'apr s un certains nombres d'ann e de vie commune, il s'installe une fa on d'avoir des relations sexuelles presque toujours identique. Les jeux de l'amour ont lieu toujours au m me moment, au m me endroit, les caresses sont toujours les m mes. Il ne reste alors plus beaucoup de fantaisie et de d couverte dans la sexualit . La sexualit devient monotone, presque m canique, et l'aspect jeu est limin  : on s'ennuie. Tout comme pour le manque de temps, la routine dans les activit s sexuelles tend en diminuer la satisfaction et la fr quence. Cependant, plus un couple mettra de la cr ativit et de l' nergie pour emp cher que la routine ne se cr e, plus la satisfaction retir e dans la sexualit sera importante.

La performance

Un troisi me l ment fr quemment rencontr , c'est l'attrait de la performance sexuelle. Nous vivons dans une soci t qui met beaucoup d'emphase sur la performance et la r ussite dans divers domaines de la vie. C'est bien, car nous voulons des ing nieurs performants qui vont construire des ponts solides, ou des m decins performants qui vont sauver des vies. Mais dans le domaine de la sexualit , l'attrait de la performance ne fonctionne plus.

En fait, dans la sexualit plus on vise atteindre une performance, plus on risque de rater son but. Ainsi, certains hommes vont vouloir absolument une rection qui dure tr s longtemps tout en tant tr s rigide et le moindre fl chissement est per u comme un cruel chec. Ou certaines femmes vont tellement se forcer pour avoir un orgasme que finalement il ne se produira pas. Cela peut s'appliquer plusieurs domaines de la sexualit . Dans certains cas, on parle m me d'anxi t de performance. Le go t de la performance sexuelle est probl matique, car ce n'est plus le plaisir partag , la sensualit , l' change avec l'autre, la chaleur, la tendresse qui sont importants, mais l'atteinte d'un but qui a souvent peu voir avec la satisfaction.

Fran ois Blanchette M.A. Sexologue